Comment arrêter de culpabiliser quand vous ne travaillez pas ?

Ressources
Comment arrêter de culpabiliser quand vous ne travaillez pas
Masterclass – Formation offerte

Rejoignez la plateforme de formation et accéder aux bonus de cette vidéo et d'autres contenus exclusifs !

Article en lien avec la vidéo

La plupart des entrepreneurs ont déjà eu ce ressenti : lorsqu’ils ne sont pas en train de travailler, ils culpabilisent.

Quand ils prennent du temps pour eux-même ou avec leurs proches, ils ont en tête qu’ils devraient plutôt travailler.

Et avec l’écosystème actuel autour des entrepreneurs, c’est normal d’avoir ce ressenti.

Aujourd’hui avec les entrepreneurs, influenceurs qui exhibent leur vie et donnent des conseils, des stigmas sont présents. Ils nous disent qu’il faut travailler très dur et finir sur les rotules à la fin de la journée. Ou à l’inverse, quand nous faisons des choses qui n’apportent rien à notre entreprise, comme regarder un film ou aller voir des amis, nous devons culpabiliser.
Tout d’abord, parlons du comportement.

Quand nous regardons un film, qu’est-ce qui va engendrer ce comportement ?

Bien souvent, c’est la gratification instantanée. Lorsque nous regardons un film, allons boire un verre avec nos amis ou jouons à un jeu vidéo, nous recevons une gratification instantanée. La dopamine est sécrétée et on ressent du plaisir.

Et du coup, dans l’écosystème actuel, nous nous disons que c’est mal, parce qu’il faut avoir une vision long terme, avec des actions qui nous mèneront vers nos objectifs. Alors c’est vrai qu’il faut avoir une vision long terme, néanmoins, ce n’est pas parce que nous faisons quelque chose qui nous plaît, que nous perdons notre temps.

Voici 3 principes pour arrêter de culpabiliser :

1. Choisir son temps libre

Soit on a un comportement choisi, soit un comportement subi.

Le comportement choisi c’est la vision long terme. Alors que le comportement subi, c’est la gratification instantanée. Et si c’est subi, il y a potentiellement une addiction derrière, car c’est notre cerveau qui a choisi d’avoir ce comportement sans que nous l’ayons décidé.

La manière d’éviter de culpabiliser, c’est de choisir son comportement. Il s’agit de choisir consciemment de prendre une heure pour se reposer, regarder une série ou aller voir un ami.

Quand il y a un choix, nous l’acceptons plus facilement. C’est une décision que nous avons prise et qui n’est pas dictée par une addiction.

Je vous invite à mettre dans votre agenda dès maintenant, un moment pour votre temps libre.

2. Épanouissement vs Stigmatisation

Dans la sphère entrepreneuriale actuelle, il existe une sorte de stigmatisation qui dit que nous ne sommes pas censés “profiter” car nous devons être ultra efficace et développer notre entreprise.

Par exemple :
“Monsieur tout le monde” regarde la télévision, mais l’entrepreneur travaille.

“Monsieur tout le monde” passe du temps avec ses amis, mais l’entrepreneur travaille.
“Monsieur tout le monde” joue aux jeux-vidéos, mais l’entrepreneur travaille.

Il faut casser cette stigmatisation car elle est néfaste à votre épanouissement.

Car la raison profonde qui vous a poussé à monter une entreprise, c’est d’être épanoui. 

Et l’essentiel de la vie, est là : être épanoui.
Est-ce que regarder une série vous épanoui ? Si oui, alors faites le.

L’idée c’est d’éviter cette stigmatisation de l’entrepreneur qu’il faut absolument travailler dur, avoir des comportements très rigides pour être respecté par les autres.Nous nous moquons de rentrer dans des cases, le plus important est d’être épanoui.

3. Focus

Pour atteindre vos objectifs, c’est vrai qu’il faut être focus. Maintenant, laissez-moi vous poser une question. Quel est votre objectif ? 

Si votre objectif est de monter une entreprise multinationale en partant de zéro et d’impacter des millions voire des milliards de vies et qu’au quotidien vous regardez des séries sur Netflix, il y a un problème. Votre comportement n’est pas en phase avec votre objectif.

Si par contre votre objectif est moins élevé, vous pouvez vous permettre de prendre du temps à faire ce qui vous plaît.

Une phrase qui me parle beaucoup c’est “si vous voulez être une anomalie, il faut agir comme tel”. C’est à dire, que si nous avons des objectifs extrêmement élevés, il faut agir en conséquence.

Également, si vous sentez que vous n’avancez pas, que vous n’êtes pas à votre plein potentiel (et je vous assure qu’il y a encore une grosse marge d’évolution par rapport à ce que vous êtes capable), vous allez culpabiliser. Parce que vous aurez le sentiment de ne pas avoir fait assez.

Est-ce qu’il ne serait donc pas judicieux pour vous, de vous former dans la gestion du temps et l’efficacité ?

Car une personne efficace durant sa journée, n’aura aucun souci et aucune culpabilité à regarder un film de 2 heures le soir. Parce qu’elle sait, qu’elle a accompli ce qu’elle devait.

Dès aujourd’hui, je vous invite à changer de manière de penser : au lieu de penser à être juste focus sur vos objectifs, pensez à agir en alignement avec vos objectifs.

Alors c’est vrai, qu’en étant ultra focus sur vos objectifs, vous allez les atteindre plus rapidement. Néanmoins, c’est ok de ne pas les atteindre à toute vitesse et de prendre du temps pour des choses qui vous épanouissent.

L’important c’est d’agir en alignement avec vos objectifs.

Pour finir, je voudrai vous poser cette question :

Si vous mourriez à la fin de la semaine, est-ce que vous auriez des regrets ?

Si vous n’en avez pas, parce que vous avez pris du temps pour regarder 2 films, voir des amis et avancer sur votre entreprise, et que vous étiez épanoui, c’est l’essentiel.

Si au contraire, vous avez des regrets, il y a un problème et je vous invite à prendre du recul sur les tâches que vous faites au quotidien.

Pour ce faire, j’ai créé une checklist avec des questions à se poser pour savoir si cela fait sens pour vous de faire ce que vous faites.

Rejoignez la plateforme de formation et accéder aux bonus de cette vidéo et d'autres contenus exclusifs !